Publicités
ruedesaubepine@gmail.com

LE SQUAT : EXERCICE ROI POUR LES FESSIERS ?

La perte de poids gourmande

Le squat est-il l’exercice roi pour fessier ?

 

 

 

 

Tu l’entends partout : si tu veux des fesses, il te faut faire du squat ! Le squat galbe le fessier. C’est le meilleur exercice pour prendre du volume ! Si tu ne fais pas de squat, tu n’auras jamais de fesses.

 

 

Le squat : qu’en est-il vraiment ?

 

 

 

En effet, comme tu peux le voir sur cette image, le squat va venir cibler tes fessiers et tes ischios jambiers, mais dans une moindre mesure. Si tu es comme 80% des femmes, le travail du squat sera essentiellement concentré sur tes quadriceps (l’avant des cuisses).

Personnellement, à part en me concentrant énormément sur mes fessiers (et ça demande un certain effort, en plus de tout le reste), je prends très cher dans les cuisses, et très peu sur la chaîne postérieure. Je peux me manger de grosses séances de squats, avec des charges lourdes, et me lever le lendemain matin avec 0 courbature au popotin… par contre pour les cuisses, ce n’est pas le même délire !

Certaines personnes auront peut-être plus de facilités à ressentir les fessiers travailler sur le squat, mais sache que ces personnes sont en minorité comparées aux autres. Alors ne sois pas surpris si tu n’as pas l’impression que ça ne travaille pas tes fessiers.

 

 

Alors, quel est le meilleur exercice pour un beau fessier ?

 

 

Je ne pense pas qu’il y ait un exercice « roi » pour ce groupe musculaire. Tout est une question de préférences, de choix, et de programme d’entraînement. Cependant, voici ce qui représente pour moi les meilleurs exercices pour vraiment cibler les fessiers :

 

 

  • LE HIP THRUST

 

 

 

C’est typiquement l’exercice parfait pour mettre l’accent sur les fessiers. Il s’agit d’un relevé de bassin classique, mais avec le haut du dos posé sur un banc (ou quelque chose d’autre en hauteur), pour plus d’amplitude. L’avantage de cet exercice est que tu peux rapidement progresser et mettre lourd sur la barre. Les fessiers sont un gros groupe musculaire, très endurant, sur lequel tu peux te permettre de mettre du poids pour le développer. Alors, n’hésite pas à réaliser cet exercice durant tes séances.

 

 

  • LE SOULEVÉ DE TERRE JAMBES TENDUES

 

 

Nous l’avions dans l’article consacré au soulevé de terre. Il s’agit d’une variante de cet exercice permettant de mettre un large accent sur la chaîne postérieure. Tu peux d’ailleurs plus facilement te concentrer sur la contraction volontaire de tes fessiers quand tu reviens en position haute. Personnellement, j’aime beaucoup travailler cet exercice aux haltères, ce qui me permet d’être plus focus sur le travail du muscle, tout en conservant une bonne exécution du mouvement. Le travail à la barre me fatigue très vite au niveau des lombaires. Mais à toi de voir ce qui te convient le mieux.

 

 

  • LE SUMO SQUAT ET LE SUMO DEADLIFT

 

 

Encore deux variantes du squat et du soulevé de terre. La particularité de ceux-ci, c’est l’écartement des jambes supérieures à la largeur du bassin, aussi large que ta morphologie et ta souplesse le permettent. L’avantage de ces exercices, c’est qu’il vont venir travailler l’intérieur des cuisses et qu’ils permettent une excellente contraction des fessiers. Tu peux bien évidemment te permettre de mettre lourd sur ces exercices. La clé d’une bonne croissance musculaire est globalement de charger autant que tu en es capable. N’ai pas peur de mettre du poids !

 

 

  • LES FENTES ET LEURS DIFFÉRENTES VARIANTES

 

 

Fentes avant, fentes marchées, fentes statiques, fentes croisées… autant de variantes possibles pour un exercice qui cible les fessiers… mais aussi les cuisses ! Je mets cet exercice en dernier, car il a parfaitement sa place dans cette liste, mais personnellement je prends encore une fois tout dans les cuisses sur cet exercice. Cependant, il ne te coûtera rien de l’intégrer dans tes entraînements pour te faire ta propre opinion. Je connais beaucoup de gens qui en sont ravis. Alors pourquoi pas toi ?

 

 


 

 

Bien évidemment, il existe encore une multitude d’exercices en tout genre permettant de développer un fessier galbé et puissant. La liste pourrait être encore longue. Mais je t’ai présenté ici les essentiels, qui sont des exercices de base et sur lesquels tu peux te permettre de mettre du poids. Je te rappelle que le secret pour développer cette zone musculaire est de charger autant que possible (avec bien sûr une diète adaptée…).

A côté, si tu souhaites accentuer le travail sur tes fessiers, tu peux évidemment ajouter à ta routine des exercices d’isolation, comme du leg curl, des extensions de jambes arrière (avec poids, poulie, élastiques, etc), des exercices de poussée, etc.

 

Et toi ? Tu crois encore que le squat est le meilleur exercice pour ton popotin ?

Publicités

 

2 réponses

  1. Keneth Tine dit :

    Merci pour ton article et les infos : )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :