Le régime Atkins : une méthode efficace pour maigrir ?

 

 

 

Le régime Atkins, qu’en est-il ?

Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu dois connaître un peu mon avis sur les régimes : peut-être efficaces le temps que ça dure, mais trop frustrants et restrictifs. Et une fois le régime terminé, on reprend nos vieilles habitudes et nos efforts sont généralement gâchés.

Mais j’ai été interpellée par ce fameux régime Atkins dont j’entends très souvent parler et j’ai eu la curiosité d’aller voir de quoi il en retournait. Ce qui a attiré mon attention, c’est qu’il s’agit d’un régime de type « low carb » et tourné vers la cétose (voir CET ARTICLE à ce sujet). Donc j’ai voulu savoir ce qu’il proposait.

 

 

 


Ta formation OFFERTE :

6 étapes pour une perte de poids fun et réussie !

TÉLÉCHARGER MAINTENANT

 


 

 

 

ORIGINES DU RÉGIME ATKINS

 

 

Le Dr Atkins est un cardiologue américain qui considère que les glucides sont le fond du problème lorsque l’on prend du poids. Ses recherches et son livre ont eu un tel impact dans les années 70, qu’il en est résulté une certaine phobie des glucides, soi-disant responsables de l’accumulation des graisses. Son livre a été repris et diffusé dans les années 9 et 2000, et son régime est devenu un véritable succès.

C’est en 2010 que trois chercheurs américains spécialisés dans les régimes faibles en glucides ont publié le Nouveau régime Atkins (The New Atkins Diet for a New You) qui présente une méthode plus abordable pour tout le monde.

Le principe de cette nouvelle méthode est simple : limiter l’apport en glucides, sans limites en matière de calories, et privilégier les protéines et les lipides, ainsi qu’une grande quantité de fruits et de légumes.

 

 

OBJECTIFS PRINCIPAUX DU RÉGIME ATKINS

 

 

  • Perte de poids
  • Prévention des maladies cardiovasculaires
  • Diminution de la pression artérielle
  • Prévenir le diabète
  • Prévenir d’autres problèmes de santé, comme les migraines, brûlures d’estomac, asthme, douleurs abdominales, etc.

 

 

LE RÉGIME ATKINS SE DÉROULE EN 4 PHASES

 

 

 

  • PHASE 1

 

Durant minimum deux semaines, on limite les glucides à 20g par jour (ce qui représente une pomme… autrement dit quasiment rien), dont 10 à 15g doivent provenir de fruits ou de légumes. Toute source de sucres et féculents est exclue. Il est courant que les personnes perdent pas mal de poids durant cette phase, car couper les glucides de façon aussi radicale va forcer le corps à puiser dans ses réserves et dans son glycogène. C’est sans doute pourquoi d’ailleurs le régime fait fureur, quand on voit des résultats aussi rapides.

 

Aliments permis à volonté : le poisson, les fruits de mer, la viande, la volaille, les œufs, le beurre, l’huile, le vinaigre, le jus de citron, les olives, l’avocat, la laitue, les légumes faibles en glucides, les produits Atkins, les succédanés de sucre (sucralose, acésulfame-K, saccharine).

 

Aliments permis avec modération : les fromages fermes (maximum g par jour), la laitue (au moins 2 tasses par jour), les légumes (1 tasse par jour, sauf carotte, betterave, maïs, pomme de terre et pois vert).

 

Aliments à éviter : le sucre, les produits sucrés, les féculents (céréales, riz, pâtes, couscous, pain, muffins, farines, bagel, etc.), les légumineuses, les fruits, le lait, le yogourt, les fromages à pâte molle (cottage, ricotta), le fromage frais, les fromages faibles en gras et ceux à base de riz et de soya, les boissons gazeuses, les desserts glacés, les jus de fruits et de légumes, les noix et les graines, les cafés de céréales, les viandes froides et charcuteries qui contiennent du sucre, les aliments qui contiennent des graisses trans, ceux dit « légers » ou « pauvres en matière grasse » (car souvent riches en glucides).

 

  • PHASE 2

 

On réintroduit peu à peu les glucides au rythme de 5g par jour, pour une semaine chaque fois. On peut rajouter des fruits, des produits céréaliers, des laitages, etc. Cette phase doit durer jusqu’à ce que l’on soit à 5kg du poids que l’on désire atteindre.

 

  • PHASE 3

 

Il s’agit ici de pré-stabiliser son poids en réintroduisant environ 10g de glucides par jour chaque semaine.

Le but est de trouver peu à peu la quantité de glucides maximum sans que cela nous fasse reprendre du poids. On augmente chaque semaine les apports, et dès que la perte de poids ralentit brusquement, on diminue à nouveau les apports. Et on ajuste jusqu’à trouver la quantité de glucides idéale. Une fois que l’on a atteint son poids voulu et qu’il est stable durant environ 4 semaines, il est temps de passer à la phase suivante.

 

  • PHASE 4

 

Selon Atkins, les personnes consomment dès à présent la quantité de glucides adaptée à leur métabolisme. Soit « de 45g à 100g de glucides par jour ». A noter que 100g de glucides représente deux ou trois fruits environ.

 

EN PRATIQUE, une alimentation faible en glucides permet de forcer l’organisme à utiliser les graisses comme source d’énergie principale, vu que les glucides ne peuvent plus jouer ce rôle. Les graisses brûlées produisent ce qu’on appelle de la cétone.

Les études montreraient qu’une alimentation faible en glucides (sans limite en termes de calories) produirait plus de cétone qu’une diète faible en calorie classique. De plus, l’apport conséquent en protéines et en lipides aiderait à réduire l’appétit. Ces deux éléments font du régime Atkins une méthode reconnue et employée pour perdre du poids.

 

 

MON AVIS SUR LE RÉGIME ATKINS

 

 

J’ai toujours trouvé la diète cétogène intéressante, car pour moi, elle tombe sous le sens. Les glucides étant notre principale source d’énergie, il me paraît logique que si l’on en prive notre corps, il cherchera d’autres solutions pour faire tourner la machine.

Je n’ai jamais pratiqué la diète cétogène sur le long terme, mais il m’arrive de faire quelques jours de « low carb » après des craquages alimentaires afin de décrasser un peu mon organisme. Et personnellement, c’est plutôt efficace !

 

Mais il y a plusieurs points qui me dérangent beaucoup dans le régime Atkins en lui-même.

 

  • La première phase est beaucoup trop radicale à mon goût. Si j’ai bien compris, on coupe toute source de glucides du jour au lendemain, sans préparation au préalable. Pour un régime sur du long terme, je trouve ça un peu violent pour l’organisme de passer ainsi du tout au rien. D’ailleurs, ton corps risque de ne pas trop apprécier, cela ne m’étonnerait pas que tu aies la tête qui tourne, de gros coups de fatigues… le temps que ton corps s’habitue. On n’est pas tous logés à la même enseigne à ce niveau-là. Certains le vivront peut-être très bien, mais pour d’autres ça peut virer à un véritable Enfer. Couper les glucides sur 1 à 3 jours, pourquoi pas ? C’est ce que je fais et mon corps le vit plutôt bien. Mais je sais que passer 3 jours, mon taux d’énergie est littéralement dans les chaussettes.

 

  • De plus, durant cette première phase, la perte de poids rapide est plutôt trompeuse. En effet, passer d’une alimentation « classique », peut-être trop riche en sucres et en lipides, à une alimentation radicale sans plus aucun glucide, va venir épuiser tes réserves. Mais il s’agit dans un premier temps de tes réserves en eau et en glycogène. Rien de plus. Tu consommeras sans doute beaucoup moins de sel, donc moins de rétention d’eau ; couplé à une absence de glucides, c’est le combo gagnant pour perdre 2 à 3 kilos très vite. C’est cool, si tu t’arrêtes seulement au chiffre sur la balance. Mais tu auras brûlé que très peu, voire pas du tout, de masse graisseuse. La perte de gras est un processus beaucoup plus long. C’est d’ailleurs pourquoi ta perte de poids risque de ralentir après cette première phase.

 

  • Privé de sucres à vie ? Eh bien oui. Si j’ai bien compris, une fois tes objectifs atteints, ton apport en glucides ne dépassera pas les 100g par jour. Autrement dit : que dalle ! Quelques fruits, un peu de pain ou de féculents, et le compteur sera vite atteint. Pour ma part, je trouve ça très très peu, en tout cas pour une personne qui aime le sucre. 100G de glucides par jour, c’est ce que je consomme en fin de période de perte de masse grasse. Mais c’est prévu pour ne pas durer. Le régime Atkins t’amène donc à te priver de sucres à vie. Cela peut engendrer beaucoup de frustrations à terme. Puis à des craquages. Et à des efforts ruinés.

 

  • Apport en calories illimitées ? C’est ce que j’ai cru comprendre. On ne calculerait ici que son apport en glucides. Le reste est quasiment à volonté. Or, pour une perte de poids, il te faut manger un peu moins de calories que ce dont tu en as besoin. Ce régime est pour moi un peu trop aléatoire. Certaines personnes mangeront peut-être moins de calories, mais d’autres en consommeront beaucoup trop sans même sans rendre compte,et donc prendre du poids. Elles se retrouveront donc découragées, alors qu’il s’agit juste d’être conscient de son apport calorique.

 

  • Autre point noir de ce régime : les glucides sont totalement diabolisés ! Bon ok, j’exagère peut-être. Sur le papier, ce n’est peut-être pas le cas. Mais c’est sans doute une dérive qui peut amener certaines personnes à avoir peur du moindre sucre ! Le sucre n’est pas ton ennemi, tout comme le gras. Ce régime le prouve : on peut consommer du gras ET perdre du poids. Eh bien pour le sucre c’est exactement pareil. Tout est une question d’équilibre et de respect de la balance calorique (VOIR CET ARTICLE).

 

  • Mais ce qui me dérange le plus chez Atkins, je pense que c’est le fait qu’il s’agisse encore une fois d’un programme alimentaire tout fait, préétabli. Le plan est clair, net et précis, tu n’as plus qu’à l’appliquer à la lettre. C’est plutôt cool quand tu ne sais pas quoi faire, ni par où commencer. On te donne exactement la marche à suivre. Mais à quel moment tu as le choix ? A quel moment tu décides ? C’est ce qui me dérange dans les plans alimentaires. Personne n’est autonome ni ne fait les choses en connaissance de cause.

 

Moi j’aime pouvoir décider moi-même des démarches à suivre, des méthodes à employer, et surtout… des aliments que j’ai le droit de consommer ou non !

 

Je déteste que l’on me dise ce que je dois faire.

 

Et c’est pourquoi je me plais à suivre la diète flexible. Elle ne t’impose AUCUN plan. Elle t’apprend juste à connaître ton métabolisme, tes apports nutritionnels et comment les gérer en fonction de tes différents objectifs. Tu deviens responsable de ton alimentation. C’est toi qui contrôles ton assiette et ton poids, et non l’inverse ! Et c’est ce que je trouve génial.

 

Pour conclure, malgré qu’il y ait beaucoup d’éléments qui me dérangent dans le régime Atkins, je trouve qu’il s’agit tout de même d’une approche intéressante et qu’elle peut convenir à certaines personnes. Mais je pense qu’il faut le faire en connaissance de cause et savoir à quoi l’on s’attend, pour mettre toutes les chances de son côté.

 

 

 


 

Ta formation OFFERTE :

6 étapes pour une perte de poids réussie !

 

TÉLÉCHARGER MAINTENANT

 


 


1 commentaire

El mazini · août 22, 2017 à 8:41

Merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :