Ta formation OFFERTE :

6 étapes pour une perte de poids réussie !

 

TÉLÉCHARGER MAINTENANT

 


 

 

 

Quand on décide de se lancer dans la musculation, on ne s’y plonge rarement sans aller à la pêche aux informations. Cependant, toi comme moi, nous rencontrons la plupart du temps le même problème :

 

 

Les discours et les avis affirment souvent tout et son contraire !

 

 

  • Quel est le meilleur programme d’entraînement ?
  • Quelle est la meilleure méthode pour sécher ?
  • Est-il bon pour les articulations de faire du squat ?
  • Combien de protéines par jour faut-il consommer ?
  • Le cardio fait-il perdre du gras ?
  • Faut-il s’étirer après une séance de sport ?
  • Etc…

 

Tellement de questions qui peuvent trouver une réponse différente. Certains coachs affirmeront qu’il faut absolument manger toutes les 3h pour éviter à tes muscles de cataboliser. Ils te diront que la meilleure méthode pour construire du muscle est d’effectuer tes mouvements en amplitude complète ; tandis que d’autres affirmeront qu’une amplitude active est beaucoup plus efficace (à voir la vidéo très intéressante de Nassim Sahili à ce sujet : CLIQUE ICI !). Sur les réseaux sociaux, tu rencontreras des personnes qui se permettent de manger tout ce qui leur plait (même des pizzas et de gâteaux) tout en atteignant leurs objectifs. À l’inverse, d’autres ne jureront que par une alimentation saine et équilibrée à 200%.

 

Il est donc normal d’être un peu perdu au début et de se poser la question suivante :

 

 

Qui croire quand on commence la musculation ?

 

 

Il est tellement plus facile de s’abandonner à l’avis d’un expert quand on n’y connaît rien. On a tendance à croire que cette personne est plus qualifiée que nous, et donc, qu’elle a le savoir absolu et que ce qu’elle dit est totalement vrai et crédible. Mais il est en effet perturbant de voir qu’en face, un autre coach, tout aussi qualifié, affirme l’exact opposé que la première.

 

Ma réponse à cette question sera très simple :

 

 

La seule et unique personne à laquelle tu pourras vraiment te fier est toi-même !

 

 

En effet, pour la plupart du temps, tous les discours et méthodes en musculation, aussi différentes soient-elles, sont tout à fait recevables. Tu peux parfaitement inclure sans danger du squat dans ton programme d’entraînement si tu t’appliques à avoir une bonne technique ; tout comme ce mouvement pourrait être dangereux et inadapté à ta morphologie. Tu pourrais très bien manger toutes les 3h pour construire du muscle ; ou bien pratiquer le jeûne intermittent et atteindre le même objectif.

 

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il n’existe pas UNE SEULE façon de pratiquer et de penser la musculation. Il en existe de centaines, voire des milliers. Chacun a raison, tout comme chacun peut avoir tort. Même les études scientifiques dans le milieu peuvent parfois être discutables. Tout peut être vrai, comme tout peut être remis en question.

 

Le plus important dans tout ça est de tester. Tester ce que marchera pour toi, et ce qui te conviendra à toi (et toi seul) sur le long terme ! Rien ne te coûte de tester telle ou telle méthode, parce qu’elle te semble juste, et de voir si elle te convient. Il ne tient qu’à toi de te forger ton propre avis au fur et à mesure du temps et de l’expérience.

 

Personnellement, ce que je croyais vrai dans mes débuts en musculation ne l’est pas forcément encore aujourd’hui. J’ai cru beaucoup de choses, testé pas mal de méthodes d’entrainement, d’exercices, de diètes différentes, avant de trouver avec le temps ce qui me convenait à moi. J’ai mon propre avis sur certains sujets, qui peuvent totalement à l’opposé de ce que te diront d’autres personnes. Les articles et les informations que je partage sur ce blog, par exemple, ne sont pas à prendre pour vérité absolue. Elles peuvent bien évidemment être discutables, mais il s’agit de ma vérité à moi, et elles ne tiennent qu’à moi. Cela n’empêche pas que je peux entendre et respecter la vision des choses d’autres personnes.

 

La musculation est un monde tellement dense et passionnant, qu’il serait dommage de rester enfermé dans sa propre bulle, sans observer et cohabiter avec les autres bulles qui nous entourent. Et rien ne nous empêche d’aller à leur rencontre. La différence peut déranger, c’est un sentiment humain, mais elle ne doit pas nous freiner. Au contraire : cela devrait nous enrichir !

 

 

Il ne tient qu’à toi de te forger ta propre bulle !

bulle musculation

 

 

 


 

Ta formation OFFERTE :

6 étapes pour une perte de poids réussie !

 

TÉLÉCHARGER MAINTENANT

 


 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :