Ta formation OFFERTE :

6 étapes pour une perte de poids réussie !

 

TÉLÉCHARGER MAINTENANT

 


 

 

 

La rétention d’eau : quels symptômes et comment s’en débarrasser ?

 

 

 

 

 

Si tu ne le savais pas encore, ton corps est composé entre 60% et 65% d’eau. L’eau circule de façon homogène au sein de ton organisme, de tes cellules et de ton sang. Mais, pour de multiples raisons, il peut arriver que cette circulation soit bloquée et qu’une certaine quantité d’eau se retrouve stockée au sein de tes cellules : c’est la rétention d’eau !

La rétention d’eau est souvent mal comprise et très souvent sous-estimée en matière de perte ou de prise de poids. Par exemple, il est possible de prendre pas mal de kilos rien qu’avec de la rétention d’eau, sans pour autant que cela soit lié à une véritable prise de gras. C’est pourquoi il est important de repérer si tu fais de la rétention d’eau et pourquoi elle a lieu d’apparaître chez toi, pour essayer de t’en débarrasser.

Dans cet article, nous allons voir quels sont les symptômes de la rétention d’eau, quelles peuvent en être les causes, et quelles sont les astuces que je conseille pour lutter contre celle-ci.

 

 

 

 

Quels sont les symptômes de la rétention d’eau ?

 

 

 

 

Comme je l’ai expliqué un peu plus haut, il n’est pas toujours facile de repérer si l’on fait de la rétention d’eau ou non. On peut par exemple la deviner lors d’une prise de poids subite que l’on n’explique pas. Mais ce n’est pas le seul symptôme à prendre en compte.

En général, la rétention d’eau s’accompagne d’un gonflement des tissus. C’est ce qui fait que nous nous sentons subitement plus ballonnés, plus gonflés que d’habitude, moins bien dans nos vêtements. Elle donne un aspect de cellulite sur nos jambes, ventre, hanches, etc. Mais il s’agit d’une cellulite très superficielle, car il ne s’agit pas ici de cellules graisseuses, mais simplement d’eau stockée dans les cellules.

La rétention d’eau peut aussi se repérer par des gonflements de certaines parties du corps : chevilles, pieds, mains, et peuvent devenir des œdèmes. Si tu as plus de mal que d’habitude à enfiler tes chaussettes, ou à retirer ton alliance par exemple, cela peut être dû à de la rétention d’eau !

 

 

 

 

Quelles sont les causes de la rétention d’eau ?

 

 

 

 

Il existe énormément de causes qui peuvent provoquer de la rétention d’eau, mais je vais te lister ici les principales :

 

 

  • une alimentation trop riche en sel et/ou en glucides :

 

Le sel retient l’eau dans l’organisme telle une éponge ! Un régime alimentaire trop riche en sel favorisera donc la rétention d’eau, et c’est pourquoi ton poids peut fluctuer d’un jour à l’autre sans raison, en fonction de ton apport en sodium (si tu consommes plus de sel tel jour, et si tu en consommes moins le jour qui suit, par exemple).

On les soupçonne peut-être moins que le sel, mais les glucides aussi peuvent participer à la rétention d’eau. Et je ne parle pas que du sucre, mais vraiment de toutes les sources de glucides en général ! En effet, pour expliquer les choses de façon grossière, les glucides vont se transformer en glycogène au sein de tes cellules, pour leur apporter l’énergie qui leur est nécessaire. Et il faut à ton corps environ 3 grammes d’eau pour chaque gramme de glycogène dans les muscles. Donc une consommation excessive de glucides peut aussi favoriser la rétention d’eau.

 

  • un déséquilibre hormonal : une pilule mal adaptée, mal dosée, la période dès règles, l’arrivée d’une grossesse… tous ces dérèglements hormonaux peuvent aussi participer à une rétention d’eau non voulue.

 

  • la chaleur : qui dilate les vaisseaux sanguins et qui les rendent moins perméables que d’habitude.

 

  • une mauvaise hydratation : moins tu apportes de l’eau à ton corps, et plus il va se débrouiller pour retenir le peau d’eau qu’il possède au sein de ses cellules pour survivre. Si tu ne bois pas suffisamment, alors tu peux faire de la rétention d’eau !

 

  • un manque d’activité : rester inactive, c’est-à-dire dans une position quasiment statique durant plusieurs heures empêchent la bonne circulation de l’eau au sein de ton organisme.

 

  • suite à une inflammation, comme une entorse : cela peut provoquer un œdème sur la zone endommagée et donc provoquer des gonflements et une mauvaise circulation de l’eau.

 

 

 

 

Que faire pour lutter contre la rétention d’eau ?

 

 

 

 

  • surveiller ton alimentation en sel/glucides :

 

 

Je ne dis pas qu’il les supprimer totalement de ton alimentation, car ils participent tous les deux à un bon équilibre dans ton assiette. Il faut juste veiller à ne pas en consommer plus que ce dont ton corps en a besoin.

Les recommandations en matière de sodium tournent autour de 1500 mg/ jour pour une consommation suffisante, et on déconseille de dépasser un apport de2300 mg/ jours.

En ce qui concerne les glucides, ils sont à adapter en fonction de tes besoins en macro nutriments. J’ai d’ailleurs créé une formation vidéo entièrement gratuite qui te permet de déterminer tes besoins en calories en macronutriments afin de perdre du poids :

 

 

EN SAVOIR PLUS

 

 

  • boire de l’eau :

 

 

 

C’est peut-être un des meilleurs conseils que je peux donner pour lutter contre la rétention d’eau. Eh oui, ça semble contre-productif, mais nous avons vu qu’une mauvaise hydratation peut favoriser ces gonflements et cette prise de poids subite. Il faut donc apporter plus d’eau à ton corps afin qu’il puisse libérer celle qu’il retient si durement dans ses cellules et faciliter la fluidification de l’eau dans tout l’organisme. Je conseille en général de boire au moins 2L d’eau par jour.

Une astuce débile mais utile pour savoir si tu bois suffisamment : tes urines ! Plus elles auront une couleur claire (proche du transparent) et plus tu seras bien hydratée. Plus elles ont une couleur foncée et moins c’est bon signe !

 

 

  • être plus active :

 

 

L’inactivité peut favoriser la rétention d’eau. Pour aider à une bonne circulation de l’eau, et du sang au sein de ton corps, et plus tu dois bouger. On ne te demande pas de passer ton temps à courir, ou à te mettre au sport si tu n’en as pas envie. Mais au moins de prendre le temps de faire une petite marche, de te lever de temps en temps de ton canapé, ou de ton bureau (si tu travailles en bureau par exemple), afin de favoriser la circulation.

 

 

  • éviter la chaleur et les vêtements trop serrés : qui participent à une mauvaise circulation du sang et de l’eau, et qui favorisent les gonflements.

 

 

  • consulter un médecin : si les causes de rétention d’eau sont principalement hormonales, ne pas hésiter à consulter un spécialiste, qui saura te rediriger vers un traitement contraceptif plus adapté (par exemple), ou vers des traitements pour soigner les symptômes qui provoquent cette rétention d’eau.

 

 

 


 

Ta formation OFFERTE :

6 étapes pour une perte de poids réussie !

 

TÉLÉCHARGER MAINTENANT

 


 

 

Publicités

 

Une réponse

  1. c’est agréable d’avoir un article complet, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :